Méditation de la semaine

La foi, une relation avec Dieu

 

Année B - dimanche 11 avril 2021 -  2è Dimanche de Pâques
Évangile de Jn 20, 19-31
 

 

 

 

« Heureux ceux qui croient sans avoir vu ». Croire, c’est faire confiance en la Parole, contre toute apparence.

Josette est tourmentée par une voisine. Elle est persuadée qu’elle lui a jeté un sort car des incidents déplorables s’amoncellent. La capacité de croire est une énergie créatrice. En croyant aux forces du mal, c’est nous qui leur donnons de la puissance. « Nous sommes libres de nous laisser habiter par des forces ténébreuses ou lumineuses, selon ce en quoi nous mettons notre foi » écrit une mystique. Jésus, en ressuscitant, a vaincu le mal. Devant les forces maléfiques, notre secours est de croire en sa Présence, d’exprimer notre problème en mots précis et d’écouter intérieurement.

Erwan devait signaler à un collègue une erreur. Craignant de le blesser, il interrogea sa peur en écoutant le Seigneur. Il en comprit les raisons et put faire une paisible mise au point avec son adjoint. S’il avait demandé d’être libéré de sa peur, il n’aurait pas vu qu’il devait d’abord comprendre où elle s’enracinait en lui. Ainsi l’apôtre Thomas a-t-il déclaré qu’il voulait mettre ses mains dans les plaies de Jésus et a été exaucé.

Croire, c’est être certain que c’est vrai que le Seigneur est vivant, que nous pouvons lui parler. Ce n’est pas magique. Plus nos mots sont précis, plus nous sommes réceptifs à ce que nous suggère l’Esprit de Jésus pour traverser l’obstacle sur lequel nous pouvons agir. Christ est vivant. Il nous parle par les petits événements, par nos réactions. Vivons avec Lui !


 


 

Odile van Deth

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil │  Page suivante │  Page précédente

Simone Pacot

Témoignages

parcours proposés

actualités

méditations